Dès demain commence ma formation d’Anglais que j’avais demandé à mon employeur courant septembre 2011. J’ai maintenant toutes les cartes en main pour réussir le tant désiré Bulats !!

20h de cours particuliers étalés sur 10 semaines c’est pas mal, ça devrait me remettre dans le bain en douceur. Je vous conseille donc d’en faire autant car on n’y pense pas directement au DIF alors que c’est quand même LA solution idéale pour ce genre de demande extra-professionnelle – car dans mon cas je n’ai pas besoin de l’anglais au quotidien – .

Petit rappel du ministère du travail

Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en oeuvre du DIF requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. La formation a lieu hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire ; elle est prise en charge par l’employeur selon des modalités particulières. Le DIF étant un droit reconnu au salarié, celui-ci est libre ou non de l’utiliser. S’il décide de ne pas l’utiliser, il ne peut pas demander de compensation financière à son employeur au titre des heures acquises et non utilisées.

S’il vous faut un argumentaire pour justifier votre demande, vous pouvez par exemple préciser que vous suivez une formation continue au CNAM depuis x années, formation que vous financez à titre personnel. Un accord pour cette demande de DIF représenterait de la part de l’entreprise un réel soutien à votre projet professionnel…

A vous de trouver les mots justes.



 

Révision du bulats en cours, 4.2 out of 5 based on 6 ratings