Christophe, 33 ans, marié et père de deux enfants, est étudiant au CNAM depuis 7 ans. Il termine actuellement le cursus « Ingénieur informatique », et a accepté de donner un peu de son temps libre pour répondre à quelques questions et nous présenter son parcours. Vous découvrirez le quotidien d’un cnamien, la préparation de l’examen d’admission à l’EICNAM, le déroulement du stage en entreprise, d’autres conseils…. J’espère que ce témoignage vous sera utile.

Ça fait combien de temps que tu suis les cours du soir au CNAM ? Est-ce qu’il y a un âge idéal d’après toi pour entreprendre « cette aventure » ?

En fait, j’ai commencé à suivre sérieusement les cours du CNAM depuis l’année universitaire 2005-2006 dans le domaine de l’informatique. Cependant, j’avais fait une première tentative dans le domaine de la mécanique lors de l’année universitaire 2002-2003 car c’était le domaine de mon cursus scolaire initial. Je souhaitais obtenir le diplôme d’ingénieur en mécanique mais d’une part je n’étais pas prêt à fournir les efforts nécessaires afin d’atteindre ce but et d’autre part les profs m’avaient trop chargé pour une première expérience. En effet, j’avais cours presque tous les jours de la semaine et même le samedi !!

Et quand tu t’es réinscrit c’était vraiment dans le but d’aller jusqu’à l’EICNAM ou simplement pour valider dans un premier temps un bac+3 ou un master ?

Lors de ma seconde inscription j’ai vu mes ambitions à la baisse car je n’étais pas sûr d’arriver au bout du cursus d’ingénieur en informatique. Par conséquent, j’ai bâti mon parcours en deux grosses étapes. En effet, dans un premier temps je souhaitais obtenir le titre RNCP niveau II concepteur-architecte informatique afin de m’assurer d’obtenir quelque chose avant d’arrêter le Cnam. Après cette étape, si j’avais suffisamment de courage et d’énergie alors je continuerais encore un peu afin de tenter d’obtenir le diplôme d’ingénieur informatique. Si proche du but je me suis motivé et finalement j’ai poursuivi vers ce fameux objectif. J’en ai presque terminé avec le Cnam car il ne me reste plus que le mémoire et la soutenance !!!

Est-ce que le CNAM a bouleversé ton quotidien ? Est-ce que tu as mis une partie de ta vie entre parenthèses pendant ces 7 années ?

Clairement, ça a changé beaucoup de choses. Car j’ai mis ma vie sociale un peu entre parenthèses. En fonction de certaines UE j’ai parfois dû m’investir afin de me mettre au niveau. Car comme évoqué précédemment je n’avais pas forcément les bases dans le domaine de l’informatique. De plus, les UE qui nécessitent de faire des projets en groupe sont très chronophages et occupaient très fortement mon esprit.

Tu es marié, avec des jeunes enfants (1 et 4 ans). Est-ce que ce n’est pas trop compliqué à gérer avec la famille, les amis ? Quelle discipline t’es tu imposée pour ne pas bouleverser ton quotidien ?

En effet, je vois beaucoup moins mes amis, les sorties aussi ont été réduites. De même, pour ma famille j’ai un peu moins profité de mes enfants. Cependant, généralement je bossais mes cours lorsque tout le monde était couché. Par conséquent, certaines nuits ont été courtes car commencer à travailler vers 22h30 ou 23h00 amène facilement à se coucher vers 01h00. Pour gagner du temps lorsque c’était possible je me suis avancé sur certaines UE pendant les heures de travail et même pendant la pause déjeuner !!

Combien d’UE en moyenne conseillerais tu de prendre par semestre ?

Je pense que deux UE par semestre est un maximum notamment dans mon cas car j’avais besoin parfois de beaucoup travailler sur certaines UE. Comme je souhaitais assister à tous les cours et ED c’était généralement le maximum. Car si le cours et l’ED ne sont pas programmés le même jour pour une UE et qu’il en est de même pour l’autre alors ça fait quatre jours différents pour assister à tous les cours et ED. En fait, je m’imposais cette discipline afin d’être le plus sérieux possible afin de mettre le maximum de chances de mon coté pour l’obtention de l’UE.

Au niveau des UE quelles sont celles que tu conseillerais de prendre absolument ?

Pour moi sans hésiter NFE211, NFE212 ce sont des UE sur le BI que je trouve particulièrement intéressantes car dans ce cours la théorie est mise en pratique dans le cadre d’un projet par UE. Le projet démarré au premier semestre peut se poursuivre pour le second si le sujet est suffisamment vaste. J’ai aussi aimé NFP108 et NFE107.

Tes pires souvenirs ?

Mon pire souvenir c’est d’avoir pris RCP101 en FOAD. Ça a été un véritable calvaire car le prof se contentait de lire les slides sans aucun apport supplémentaire. Bon c’est vrai aussi que je ne m’étais pas bien préparé. Du coup, j’ai pris cette UE en présentiel que j’ai fini par valider de justesse. Autre mauvais souvenir les UE de réseaux RSX101 que j’ai eu de justesse et RSX112 qui en cours et ED était plutôt intéressante mais lors des deux sessions d’examens j’ai eu de très mauvaises notes !!

Tu es plutôt FOAD ou présentiel ?

Je suis FOAD en présentiel !! En effet, j’ai eu une période où j’ai pris les UE en FOAD. Mais après mon échec à l’UE RCP101 même si je prenais l’UE en FOAD je venais aux ED et cours. L’avantage de la FOAD c’est qui si tu loupes un cours ou un ED tu peux le retrouver sur la plate forme plei@d.

Dirais tu que l’administration du CNAM Paris a été un bon soutien pour toutes les questions que tu as pu te poser au cours de ton parcours ? As-tu des anecdotes ?

Je n’ai pas particulièrement d’anecdotes mais pour obtenir une info il ne faut pas lâcher le morceau !!

Tu as décidé de passer l’examen d’admission à l’EICNAM après avoir validé toutes les UE du diplôme. Avec le recul ça te semble être une bonne solution ?

Je pense que oui car pour cet examen tu as seulement 3 chances. Après le seul petit problème est qu’une règle impose d’avoir été inscrit pendant 2 ans à l’EiCnam avant de pouvoir valider le diplôme. Cependant, il semblerait que deux inscriptions suffisent.

Pour remplir le dossier d’admission que conseillerais tu aux cnamiens ? Tu as mis combien de temps pour tout renseigner ?

D’essayer de le remplir pendant l’été lorsqu’il n’y a plus de cours à passer. Pour ma part une année j’avais essayé de me motiver pendant l’été mais c’était trop dur !! Après lorsque je n’ai plus eu le choix il me restait ça et ENG111 alors je me suis motivé au mois d’août, puis j’ai un peu continué en septembre. La date initiale de remise du dossier a été avancée par conséquent j’ai fini de remplir mon dossier en deux semaines en bossant dessus le matin et le soir car il ne me restait plus beaucoup de temps !! Alors je suis peut-être un peu long mais rédiger un document est vraiment compliqué pour moi. Je pense que j’ai rempli mon dossier en 1 mois en cumulant le temps passé dessus.

Comment s’est passé ton oral ? Comment est constitué le jury, quels sont les types de questions qu’on t’a posés ?

Ça s’est plutôt bien passé, je n’ai pas eu spécialement besoin de le préparer car il n’y a pas de slide à préparer. De plus, il suffit de défendre le dossier qui leur a été remis. Ça m’a fait penser à un entretien d’embauche en mode nouvelle star car le jury est composé de trois membres. La directrice du département informatique en l’occurrence Isabelle Wattiau et de deux professeurs qui dispensent des cours dans la spécialité du diplôme d’ingénieur visé.

A priori les questions qui reviennent souvent sont :

  • Vous avez eu 18 à telle matière pourquoi ? Parce que le ou la prof était sympa, parce que c’était trop facile … ?
  • Vous avez 6 à telle matière pourquoi ? (ils voient toutes les UE que nous avons passées réussies ou non).
  • Il y aura aussi une question technique ou fonctionnelle (ça dépend du profil je pense) par rapport au projet qui sera présenté dans le dossier.

Ce qui risque de se passer c’est qu’un membre, voir la totalité du jury ne te regarde pas ou fasse autre chose afin de te déstabiliser. Il ne faut pas y prêter attention et continuer l’exposé. En effet, c’est juste une provocation volontaire afin de tester la réaction de l’auditeur. En fait, il s’avère qu’il est tout de même attentif même si ça n’a pas l’air d’être le cas.

ENG111 (Information et communication pour l’ingénieur) correspond à l’ancienne épreuve d’admission à l’EICNAM. Que penses tu de cette UE ? Est-ce que tu la redoutais sachant qu’on ne peut la passer que 3 fois ?

C’est une UE qui est utile pour donner un aperçu de ce qu’il faudra fournir lors de la rédaction du mémoire ainsi que de donner les méthodes de recherche documentaire. De plus, cette soutenance est aussi un bon exercice avant de passer la soutenance du mémoire d’ingénieur. Cependant, la limitation du nombre de tentatives me pose problème. En effet, cette UE arrive en fin de cursus et le risque c’est de valider toutes les UE « scolaires » mais de ne jamais devenir ingénieur informatique en loupant trois fois cette UE. Oui je la redoutais beaucoup car le nombre de tentatives est limité. Je connais un auditeur qui a loupé deux fois ENG111 et il se retrouve exactement dans la situation que je redoutais. J’espère qu’il réussira lors de sa prochaine tentative.

On a 3 mois pour préparer la soutenance, peux tu nous expliquer comment ça se passe ? Quel est le rythme à avoir ? Est-ce que des enseignants sont là pour nous proposer une démarche, nous guider ?

Pour ma part la préparation à la soutenance ne m’a pas pris tant de temps que ça notamment la préparation des slides. Cependant, il faut quand même faire quelques démos avec un public (une personne suffit) en prenant un chrono afin de vérifier si le timing pourra être respecté. En effet, la présentation devra durer 15 à 20 min max avec une marge de + ou – 10 %. Le jury apprécie lorsque l’auditeur respecte la contrainte de durée car ça fait partie de l’exercice. De plus, comme pour toute soutenance les slides ne devront pas être trop chargés et bien sûr il ne faut pas se contenter de lire les diapos il faut enrichir le discours. Il ne faut pas oublier aussi de regarder tous les membres du jury régulièrement car ça leur prouvera que vous êtes à l’aise. Car en restant accroché à ses slides ça démontre un léger manque d’assurance. A part les cours prodigués au début de la matière il n’y aura aucun soutien.

Tu as trouvé l’exercice intéressant, utile ? Comment se passe la soutenance ? Tu as attendu combien de temps pour avoir le résultat ?

Oui l’exercice est utile pour se préparer à la soutenance du mémoire d’ingénieur et intéressant si tu tombes sur un sujet qui te convient. Tu es convoqué en journée (entre 9h00 et 16h00) le matin ou l’après-midi. Dans cette salle il y a un vidéo projecteur ainsi qu’une multi prise afin de pouvoir brancher le PC portable. Les résultats sont donnés par le jury après quelques minutes de délibération. Il te font sortir pendant qu’ils discutent puis te font de nouveau entrer dans la salle afin de te faire un débriefing sur les points positifs et négatifs puis te donner ta note provisoire qui pourrait varier de quelques points (à la hausse ou à la baisse) en fonction des autres candidats qu’ils verront dans la journée.

A l’issue de cette UE on t’a attribué un tuteur de stage ? Ca s’est passé comment ?

En fait, le tuteur est désigné lorsque le jury national de l’EICnam a validé l’entrée à l’EiCnam. Cependant, j’ai dû harceler l’EiCnam en les appelant au moins 4 à 5 fois avant de connaître l’identité de mon tuteur.

Justement comment as-tu trouvé ton stage ?

Le truc c’est qu’a priori l’entreprise doit être au courant qu’un mémoire va être réalisé par l’auditeur. En effet, lors de la soutenance il est fortement recommandé de venir avec le tuteur d’entreprise plus si possible une autre personne du service. Donc il y a plusieurs options :

  1. le poste occupé permet de réaliser son mémoire au sein de son entreprise,
  2. il faut changer de service afin de trouver un poste adapté,
  3. il faut changer d’entreprise afin de trouver un poste adapté,
  4. le stage peut être effectué dans les locaux du Cnam mais il faudra prévoir un financement (exemple le CIF via le fongecif) car il faudra quitter temporairement ou définitivement sa boîte.

Comment ça se passe avec ton tuteur ? Tu le vois régulièrement ? Vous faites des réunions téléphoniques ? physiques ? Que t’apporte-t-il ?

Pour l’instant je dirais que ça ne va pas trop car les délais pour obtenir ne serais-ce qu’une réponse par mail sont très longs. Non je ne le vois pas régulièrement. A ce jour, il n’y a ni réunion physique ni téléphonique de planifiées. Il m’a fait très clairement comprendre qu’il n’avait pas beaucoup de temps à me consacrer alors l’aide dont j’ai besoin je devrais la trouver auprès du tuteur d’entreprise. Je dirais qu’il ne m’a rien apporté à ce jour mais ça peut évoluer je ne suis qu’au début. Il faut rester optimiste. Mon tuteur n’est peut-être pas l’exemple le plus représentatif mais je pense qu’effectivement ils sont tous très occupés alors ça semble difficile d’organiser des points récurrents et réguliers.

Il faut être inscrit pendant 2 ans au moins à l’EICNAM. Si tu as passé l’examen d’admission en sept. 2010, ça veut dire que tu devras te réinscrire en sept. 2011 ? Tu ne pourras pas passer la soutenance du stage en Juin 2011 ?

Oui je dois me réinscrire en septembre 2011 cependant je pense que je pourrais malgré tout passer ma soutenance en septembre ou octobre 2011.

Tu commences à voir le bout du tunnel qu’est ce qu’on ressent à ce moment là ?

La satisfaction d’avoir accompli une grosse partie du chemin mais il ne faut pas trop se relâcher pour autant car pour valider le diplôme il faut bien préparer la soutenance ainsi que le mémoire.

En bilan, que t’a apporté le CNAM ? As-tu ressenti une évolution particulière sur ta manière d’être ou d’agir au boulot ? Sur tes compétences ? Tes connaissances ?

Le CNAM m’a apporté une culture informatique et un vernis technique que je n’avais pas. J’ai même pu pour certaines matières directement utiliser mes connaissances apprises lors des cours. Pour l’instant, je n’ai pas ressenti de modifications sur ma façon d’agir au boulot mais c’est peut-être inconscient. Au niveau, de mes connaissances je pense que les cours balayent un spectre assez large comme par exemple les couches basses du réseau, de la modélisation de SI (UML, Merise), de l’urbanisation du SI … qui permet d’asseoir des bases solides. Quant à mes compétences c’est difficile à évaluer mais il y a forcément un impact positif grâce au CNAM.

Est-ce que tu as passé le diplôme d’ingénieur par sécurité, au cas où tu serais obligé de changer d’entreprise plus tard ? Penses tu que ce diplôme sera reconnu auprès de ton employeur actuel ?

Je souhaitais passer ce diplôme afin de relever un défi personnel qui me tenait à cœur. Mais aussi pour capitaliser les compétences acquises sur le terrain par l’obtention du diplôme d’ingénieur car effectivement ça me permettra de pouvoir changer plus facilement d’entreprise. Je ne sais pas si mon diplôme sera reconnu par mon employeur actuel mais je ferai la démarche pour.

Et si c’était à refaire ? Conseillerais tu cette aventure ?

Je le ferais de nouveau sans hésiter car même si je ne souhaitais pas créer de lien particulier avec d’autres auditeurs j’ai quand même rencontré quelques personnes intéressantes avec qui je resterai en contact. De plus, certains professeurs sont vraiment captivants et donnent envie d’en savoir plus. Oui je conseillerais de tenter l’aventure si la personne est vraiment motivée. En effet, c’est un peu comme quand quelqu’un essaye d’arrêter de fumer si la décision ne vient pas de lui et qu’il n’est pas motivé alors il aura peu de chance de réussir à arrêter de fumer. Même si le CNAM est très chronophage lancez-vous ça n’est pas une perte de temps !! 

Interview d'un cnamien en stage de fin d'étude, 4.7 out of 5 based on 3 ratings