En février 2011 j’avais demandé un dossier au fongecif (les contacts sont sur leur site internet) pour éventuellement préparer une demande de financement de mon stage. Rapidement j’ai reçu une fiche d’identification, une jolie carte de membre avec un matricule, deux petits dépliants m’expliquant le principe du CIF, de la VAE, du bilan de compétence …

Bon ça paraissait simple et clair, j’ai laissé ça de côté, le stage n’étant planifié qu’à partir de 2012.

Mon projet était clair, il s’agissait de trouver un stage dans une autre entreprise, travailler sur des sujets intéressants et en rapport avec ma formation, et essayer de faire en sorte que ça aboutisse sur une embauche. C’est beau non ?

En juin dernier j’ai terminé toutes mes UE (sauf eng111 gloupss), les vacances sont également terminées, et il était donc temps de se pencher un peu plus sur la question du CIF.

Avant d’aller plus loin, il y a deux choses très importantes à savoir ;

  • tout d’abord le FONGECIF accepte bien de financer les stages de l’EICNAM, c’est indiqué dans la brochure

  • MAIS votre entreprise reverse-t-elle ses cotisations au FONGECIF ? C’est moins sûr. Vérifiez bien que vous ne dépendez pas d’un OPACIF particulier. Avec le numéro de SIRET de votre entreprise les gentils agents d’accueil du FONGECIF (si si c’est vrai qu’ils sont très sympas) pourront vous aiguiller.



Et je me rends compte maintenant que je ne me suis pas assez méfié de Murphy et sa fameuse loi. Pourtant s’il y a bien un endroit où elle s’applique c’est au CNAM et ses alentours.

C’est en imaginant que rien (ou plus rien) ne peut nous arriver, que tout peut nous tomber dessus.

En même temps y a pas mort d’homme !

Mon plan a commencé à s’assombrir quand le gentil monsieur du FONGECIF m’a indiqué que je dépendais du FAF Sécurité Sociale. Pour la petite blague le FONGECIF et le FAF sont dans le même bâtiment, mais le FAF n’a pas de permanence donc vous ne retirerez pas de dossier chez eux, même si vous êtes sur place. :?

Immédiatement je contacte la gentille dame du FAF SS, qui me renvoie vers une personne de la CRAMIF, qui elle-même me demande de contacter le FAFSEA, qui me renvoie vers une ultime personne qui enfin me dit de voir avec mes RH pour savoir de quel centre je dépends.

La liste complète des OPACIF est disponible sur le site du fongecif-idf. Mes RH m’apprennent rapidement que je dépends de l’AGECIF CAMA. Un petit coup de fil, j’explique ma belle histoire, ma vie au CNAM, mon stage pour l’EICNAM, blablabla il me faudrait un dossier s’il vous plait madame etc etc… Et là ça a coupé court.

L’AGECIF ne finance aucun stage monsieur, Au revoir…

Donc dans mon cas l’aventure se termine assez vite, il va falloir trouver une autre solution. Vous savez maintenant que le FONGECIF et l’ensemble des OPACIF ne fonctionnent pas tous de la même manière.



 

Financer son stage par le CIF, pas impossible, 3.7 out of 5 based on 3 ratings