Il y a quelques temps, j’ai suivi ENG110 au CNAM Paris. Cette UE se déroule sur le même principe qu’ENG200 – L’ingénieur au XXIème siècle. Plusieurs conférenciers, pour la plupart en activité en entreprise, interviennent pour nous expliquer comment sont gérés leurs projets au quotidien.

Nous avons pu assister aux conférences suivantes menées par des consultants de tous horizons ; Renault, Thales, Alcatel-Lucent, l’industrie pharmaceutique, BTP.

  • Les fondations du management de projet
  • Les domaines de compétences et les bonnes pratiques du chef de projet
  • Protéger, Publier, Valoriser la recherche (propriété intellectuelle)
  • Manager un projet au sein d’une grande entreprise
  • Le management de projet
  • Le management de projet dans le BTP ;  des spécificités ?
  • La gestion et la maîtrise des risques dans les projets
  • La sûreté de fonctionnement ; concept FMDS
  • Mise en place d’une activité de support et maintenance de logiciel
  • Gérer la multitude et la diversité des actions et des acteurs d’un projet
  • Application pratique avec le logiciel SimulTrain (un outil de simulation de gestion de projet)

Les sujets étaient tous très denses et très intéressants. Notre très renommé professeur du CNAM Jacques Printz est intervenu sur les deux premiers cours pour nous présenter les fondamentaux du management de projet, en faisant de nombreuses références au PMBOK.
Ahh le PMBOK !! Justement… tout au long de cette UE les enseignants y font référence, et une partie de l’examen final porte dessus. Si vous n’avez pas le temps de le lire, je vous conseille au moins de bien comprendre sa structure. C’est pas compliqué, mais faut s’y attarder un petit peu quand même.

Pour ma part, j’ai commencé les premiers chapitres. Le début était presque palpitant, mais finalement on comprend vite l’intrigue et le manque de surprise rend l’ensemble plutôt pénible :-o En gros quand on le lit sans appliquer ces bonnes pratiques dans la vie de tous les jours ce n’est pas très excitant.



Déroulement de l’examen

Sur Paris, l’examen est un ensemble de QCM portant sur le PMBOK, sur la propriété intellectuelle, et quelques questions tirées des autres conférences. Nous avons également eu une partie sur Simultrain. Je n’ai pas trouvé l’examen super simple bien que les cours soient autorisés. On se perd assez vite dans la masse d’information si on ne sait pas où chercher. Donc lisez bien vos polycopiés, relisez les, faites des annotations.

Personnellement, je ne trouve pas que les examens du type QCM soient très efficaces pour juger un étudiant. La plupart du temps on a des questions bateaux ou trop ambiguës et on ne sait pas quoi répondre. On passe alors notre temps à chercher la phrase qui va bien dans nos cours, et l’examen relève plus de la chasse au trésor que de la réflexion individuelle. En plus dans le cas présent on a affaire à un vrai QCM qui vous retire un point en cas d’erreur donc autant vous dire que les réponses vous avez tendance à les vérifier plutôt deux fois qu’une avant de vous lancer.

Mon avis pour cette UE… le cours OUI, l’examen final NON.

Notez cette UE

VN:F [1.9.15_1155]
Intérêt du cours
Temps nécessaire
Difficultés de l'examen
Rating: 7.1/10 (6 votes cast)
 

ENG110 – Management de projet pour l’ingénieur, 5.0 out of 5 based on 2 ratings