Parmi les avantages du CNAM, il y a cette liberté qui permet aux étudiants de gérer l’organisation de leur cursus comme ils le souhaitent. En fonction de ses impératifs chacun peut aller à son propre rythme, choisir une, deux ou dix UE (unité d’enseignement) par semestre, s’arrêter un moment et reprendre 5 ans plus tard…

Le stage de fin d’étude à l’EICNAM est basé sur le même modèle. Il est initialement prévu pour ne durer que 6 mois à compter de sa date de démarrage, mais dans les faits aucune limite de temps n’est fixée.

Dans ces conditions si vous n’êtes pas déterminés à en finir rapidement, vous risquez de subir un effet tunnel, et vous n’en verrez jamais la fin.

Je vois un autre danger beaucoup plus grave, à faire traîner. Vous n’êtes pas à l’abri d’un changement d’affectation ou d’une restructuration au sein de votre entreprise, qui vous obligerait à arrêter votre mission. Aucune convention n’est signée entre le CNAM et votre employeur donc je présume que les obligations de réorganisation d’une entreprise auraient le dessus sur un mémoire d’ingénieur CNAM.

Je ne connais pas ces déboires, et je suis actuellement en plein dans le stage. Je dois gérer la mission qu’on a bien voulu me confier pour 6 mois (ou plus), ma vie de famille, et la rédaction de mon rapport que je n’ai au passage toujours pas commencé. (Vous aurez remarqué que ce blog n’est plus trop mis à jour ces derniers temps, et pour cause…)

Sentant bien que si je ne reprends pas les choses en main j’en serai au même point en septembre, j’ai décidé de me fixer des échéances. J’ai par ailleurs  la chance d’avoir un maître de stage au CNAM qui est plutôt actif, alors il vaut mieux en tirer profit au maximum. D’autres cnamiens que j’ai pu rencontrer sont dans des situations beaucoup plus difficiles, totalement livrés à eux-mêmes, et n’ont eu pour seuls contacts avec leur maître de stage, qu’un ou deux mails peu engageants.

J’ai donc prévu de planifier des rendez-vous tous les mois, en accord avec l’enseignant qui me suit, et à chaque fois je devrais avoir rédigé une partie de mon rapport qui fera l’objet de discussions.

Lorsque toute cette compilation ressemblera à un mémoire je serai autorisé à le présenter devant le jury.

Objectif : octobre 2013

Pour information environ un étudiant sur trois ne réalise pas son stage, et n’obtient donc pas son diplôme (source : cnam Paris)

Je trouve ça énorme, mais c’est vrai que le CNAM ne va pas aller vous repêcher pour vous remotiver. Ce sont des enseignements qui s’adressent à des adultes, et chacun peut décider de prendre de nouvelles orientations à tout moment de sa vie….



 

Ceci pourrait aussi vous intéresser...